Les Bullles de cauchemars

La route impériale est recouverte de végétation.


Orphely
Investi
Messages : 128
Inscription : 14 oct. 2019, 19:27

Les Bullles de cauchemars

Message non lu par Orphely » 11 nov. 2019, 13:55

Par Cyanara, (traduction approximative…)

Les bulles de cauchemars ou la quête de l’émissaire:

Motivation : il y a une chaîne de quête quelque peu masochiste cachée au milieu des rencontres de la Route de la Soie, qui mène à quelques objets sociaux et animaux de compagnie curieux et bizarres, ainsi qu’à quelques accessoires avec une quantité impressionnante de constitution. (Faites défiler les captures d’écran.)

La route de la soie:

La plupart des gens aujourd’hui se rendent aux champs de jeux Khitai avec le chemin d’Asura ou l’un des chemins que vous pouvez acheter avec des jetons vétéran (à Shaulun et le lac du ciel), ou même en achetant les rouleaux de téléportation à usage unique de la boutique d’articles. Mais il y a aussi l’ancienne façon de se rendre à Khitai : en parlant à l’éclaireur Khitan NPC dans le coin sud-est du terrain de jeu Khemi. Vous devrez nager de l’île principale de Khemi pour y arriver, ou payer l’un des NPC (Madu) 75 cuivre pour vous emmener par bateau.

Le Khitai Travel NPC à Khemi peut vous emmener à la Porte de Khitai, et vous offre deux façons de le faire : soit vous lui payez 22,5 argent, ou vous ne payez rien mais vous devez compléter une rencontre aléatoire le long du chemin. Ces rencontres sont essentiellement de courtes quêtes dans un champ de jeu miniature (« La route de la soie X », pour diverses valeurs de X) vers lequel vous serez transporté à cette fin. Il y a environ 8 rencontres aléatoires possibles : tuer un kraken, cueillir des fruits ou divers artefacts, repérer un canyon, protéger la caravane contre les attaquants, etc. Voir ce fil du forum pour plus d’informations.

Mais la rencontre aléatoire qui nous intéresse est celle où vous rencontrez un émissaire du roi de Zamora. Il vous donne une quête pour tuer 500 Craterspawns et de recueillir des objets de quête d’eux. Donc votre premier défi est de ramasser cette quête en premier lieu, car ce n’est qu’une des nombreuses rencontres aléatoires possibles (et je soupçonne que c’est moins probable que les autres).

Une façon de le faire est de parler au Khitai Travel NPC à Khemi, lui dire que vous voulez faire la rencontre aléatoire, et puis une fois que vous voyez quelle rencontre aléatoire vous avez réellement, si ce n’est pas l’Emissaire, vous pouvez recharger et vous vous retrouverez à Khemi au Khitai Travel NPC. Donc tu peux continuer à essayer et recharger jusqu’à ce que tu aies enfin la rencontre avec l’Emissaire.

L’autre façon est de compléter les rencontres aléatoires que vous obtenez. Après avoir terminé une rencontre, sa quête correspondante va sur un cooldown d’une heure. Donc, vous pouvez vous dépêcher de revenir à Khemi et parler à la Khitai Travel NPC à nouveau, et vous pouvez être sûr que la prochaine fois que vous n’aurez pas la rencontre qui est actuellement sur cooldown. Dépêchez-vous et terminez plus de rencontres; plus ils sont sur cooldown en même temps, plus il est probable que vous obtiendrez la rencontre Emissary (parce que la plupart des autres sont sur cooldown).

Rejetons du Cratères:

Comme mentionné ci-dessus, la première quête que vous obtenez de l’Emaisse vous oblige à tuer 500 Rejetons du Cratères et ramasser des objets de quête d’eux. L’Emissaire a parlé de les tuer à Kara Korum, mais en fait les Rejetons du Cratères dans les Prairies du Nord sont tout aussi bons et vont également laisser tomber les objets de la quête. Je soupçonne que ceux de Chosain et de Paikang iraient aussi bien, mais je n’ai jamais essayé ceux-là. Dans tous les cas, il est logique de tuer ceux dans les Prairies du Nord car ils sont les plus rapides et les plus faciles à tuer; vous les trouverez au nord de Pin Pin, près du camp des Ombres de Jade et la sortie vers Kara Korum.

Si vous trouvez d’autres personnes qui veulent faire la même quête, vous pouvez faire équipe avec eux pour accélérer encore plus les choses. Chaque Rejetons du Cratères que vous tuez fournira un objet de quête pour chaque membre du groupe.

Une fois que vous avez vos 500 objets de quête, vous pouvez compléter la quête en les remettant à un NPC dans Pin Pin. À ce stade, vous obtenez un peu plus ou moins de matériel social comme une récompense : Helm de la Zamoran Honor Guard (casque social, pas très impressionnant IMO), Soles of Liquid Nightfall (chaussures sociales soignées qui laissent une piste noire où que vous alliez), et Zamoran Treasury Ring (50 con, 34 hit rating, 45 critical rating, 48 fatality rating).

Les bulles de cauchemars

Maintenant, vous pouvez retourner à Khemi et commencer à harceler le Khitai voyage NPC comme avant jusqu’à ce que vous rencontriez l’Emissaire sur la route de la soie à nouveau. Il vous donnera une nouvelle quête cette fois : détruire 100 bulles de cauchemard à Paikang.

Il y a un grand nombre d’endroits possibles où des bulles cauchemardesques pourraient frayer à Paikang. Beaucoup d’entre eux sont le long des routes et des rives de la rivière dans la partie centrale du terrain de jeu, donc dans mon expérience la meilleure chose à faire est de rouler en cercle le long des routes là (entre l’île des singes, le camp des enfants de Yag-Kosha et le camp des Prêtres Jaunes) et regardez autour de vous tout le temps pour voir s’il y a des bulles. Voir la carte suivante (les points montrent tous les emplacements de bulles que je connais; je suis presque sûr qu’il y en a d’autres que je n’ai pas encore rencontré) :

paikang-bubbles2.jpg

La bulle est essentiellement une petite sphère noire flottant environ. 1 mètre au-dessus du sol; si vous avez les particules activées, il sera également entouré par une sphère violacée beaucoup plus grande, ce qui les rend beaucoup plus faciles à remarquer.

Une bulle disparaît 30 secondes après son apparition, de sorte que vous n’avez pas beaucoup de temps une fois que vous remarquez un. Pour y entrer, vous devez cliquer dessus; vous pouvez être monté pendant que vous le faites, mais vous ne devez pas être au combat. Certains lieux de pop de bulle sont un peu délicate parce qu’il ya des mobs à proximité, et si vous les aggro vous n’aurez probablement pas assez de temps pour les tuer et sortir du combat avant que la bulle sera dépop; donc soyez prudent dans quelle direction vous approchez de la bulle.

L’intérieur d’une bulle n’est pas vraiment une instance distincte; vous êtes simplement téléporté dans l’extrémité nord-ouest de votre instance actuelle de Paikang . Cela signifie qu’un seul joueur peut être à l’intérieur d’une bulle à tout moment, et pendant que quelqu’un est là, aucune autre bulle ne va frayer. (Si vous restez à l’intérieur d’une bulle trop longtemps, vous êtes TP dehors.) Selon mon expérience, il est préférable de chasser les bulles en dehors des heures de grande écoute, de sorte que vous n’aurez pas d’autres joueurs en concurrence avec vous trop.

Parfois, vous trouverez trois bulles en 10 minutes, parfois pas de bulles en 2 heures, donc vous devez être très patient. Vous pouvez obtenir 25 bulles ou plus en une journée si vous passez toute la journée à les chercher. Une autre possibilité est de faire des quêtes à Paikang et d’espérer que vous finirez par trouver des bulles le long du chemin, mais selon moi c’est beaucoup trop lent et il faudrait des années pour atteindre 100 bulles de cette façon.

Soit dit en passant, il y a une autre quête impliquant des bulles, à savoir une quête répétable de la faction insurrectionnelle, qui vous oblige à entrer dans 3 bulles. La différence est que la quête de l’Insurrection se met à jour dès que vous entrez dans la bulle, tandis que la quête de l’Emissaire ne se met à jour que si/quand vous avez réussi la rencontre à l’intérieur de la bulle.

Les récompenses pour compléter cette deuxième quête Emissary sont un collier violet (Pendentif de Royal Zamoran Favor : 78 avec, 55 hit rating, 66 crit dmg rating) et la sérénité incarnée, qui est un animal de compagnie sociale qui ressemble à une courtepointe en partie transparente.

embodied-serenity.jpg

Répondre